Communiqué de presse 2012


Thomas Ruff, ma.r.s 15, 2010 (Ausschnitt)

Nouvelle Présentation de la Collection Arthur de Ganay, le 15.09.2012

„Mais dès que la figure humaine se retire de la photographie, alors s´affirme la valeur d´exposition supérieur à la valeur de culte“ (Walter Benjamin)

La collection accessible au public d´Arthur de Ganay s´attache particulièrement à cet aspect de la photographie et se concentre sur l´exposition de motifs de paysages et d´architectures en y excluant le portrait ou le nu, afin de ne pas distraire l´observateur avec le selon Benjamin ainsi nommé « culte du souvenir »
Le premier objectif de la collection est d´apporter une contribution à une plus large acceptation et compréhension de la photographie d´art contemporaine. De plus, à travers l´exposition de compositions choisies est défendue l´idée, que la photographie détient maintenant à l´intérieur des arts plastiques un rang complètement équivalent à celui de la peinture.

A l´occasion de ces six années d´existence, la collection Arthur de Ganay présente de récentes acquisitions. Ainsi seront exposées deux oeuvres de la nouvelle série ma.r.s de Thomas Ruff. Ces grands paysages extrêmement détaillés de la planète Mars provenant de la NASA sont issues de prises de vues satellite automatisées et donc sans auteur. Coloriés et retravaillés par l´artiste, ces oeuvres acquièrent une qualité picturale nouvelle et élargissent de fait la définition de la photographie d´art. Un Ensemble supplémentaire sur le thème des lieux abandonnés sera formé avec des travaux de Sarah Schönfeld, Laurenz Berges et Götz Diergarten. Ces OEuvres qui proviennent d´une jeune génération d´artistes photographes, s´attachent d´une part à la photographie traditionnelle, cherchent d´autre part avec de nouveaux motifs une expression moderne de la mélancolie. Une oeuvre de la série In The Night de l´artiste Susanne Schuricht atteint à travers une réduction essentielle des tonalités une nouvelle forme d´abstraction dans la photographie nocturne. Les photographies d´intérieurs de l´opéra de Paris de Candida Höfer, les grands paysages d´Elger Esser, la photographie de la cathédral de Cologne de Thomas Struth et les photos d´architecture de Hiroshi Sugimoto sont des classiques de la collection qui conservent leur place respective.

L´architecte français Arthur de Ganay montre dans un espace spécialement choisi et aménagé pour la collection sur la Spree à Berlin-Kreuzberg en premier lieu certaines des positions les plus importantes de la photographie d´art allemande de 1990 à aujourd´hui. Le collectionneur y donne une visite guidée le premier samedi du mois.

 


Digitales Stadtmodell/Luftbild-Isometrie

De la maquette digitale à la vue aérienne isométrique

Avec le „Planwerk Innenstadt“ se manifeste à Berlin en 1996 le besoin d´une carte de travail précise. La maquette digitale du Sénat pour le développement urbain de Berlin fut crée dans ce but et est encore aujourd´hui régulièrement actualisée. Le « Planwerk Innenstadt » se base sur les cartes du cadastre parcellaire de la ville, cartes qui sont d´une grande précision car dessinées par les géomètres experts. Par la suite cette carte de travail est complétée avec des informations provenant de la planification actuelle et future. Les immeubles sont coloriés selon leur date de construction: sur l´image ci-dessus (état 2012) l´existant jusqu´à 1989 est gris, les bâtiments construits entre 1990 et aujourd´hui sont brun et la planification est jaune.

L´ordinateur autorise la simulation d´une vue tridimensionnelle isométrique sans déformation perspective. Cette vue neutre ne favorise aucun Bâtiment ou quartier : toutes les constructions apparaissent à la même échelle. Un tel point de vue isométrique ne peut cependant pas être obtenu à partir des vues aériennes habituelles prises d´avions, car la distance entre la camera et la surface de la ville est pour cela beaucoup trop réduite.

La vue aérienne isométrique représente la tentative, de combiner les avantages des prises de vues satellites dénuées de points de fuite avec la précision et le détail des vues aériennes classiques. A l´aide d´un photomontage minutieux sont assemblées en une seule carte d´innombrables vues aériennes de la société BLOM datant de l´année 2006. La maquette digitale de Berlin sert ici de cadre optique et de trame constructive. Les vues aériennes sont ainsi déformées de manière, à ce que les rues et les immeubles puissent en apparence se soustraire aux lois de la perspective.

Ce montage d´un nouveau genre essai de se rattacher, aux photographies de la planète Mars montrées dans la collection, et que Thomas Ruff à partir de l´année 2010 retravaille artistiquement. Le point de vue isométrique tourné vers le centre de Berlin renverse cependant la perspective. Les images de la Nasa que Ruff utilise pour ces grandes compositions symbolisent en majeur partie la recherche d´une vie loin de notre terre. La vue isométrique de Berlin au contraire, de par l´éloignement en théorie infini de l´observateur, peut être interprétée comme l´une des premières images que des extraterrestres recevront de notre civilisation.

This website is using cookies to improve the user-friendliness. You agree by using the website further. Privacy policy